Comment entretenir un bonsaï ? - Entretien Bonsai Comment entretenir un bonsaï ? - Entretien Bonsai
Achat, conseils et livres sur les bonsaïs et leur entretien
Passer commande
(0 produits )
  • Votre panier est vide.

Comment entretenir un bonsaï ?

Le bonsaï (mot qui signifie « arbre cultivé sur un plateau » en japonais) est un arbre miniature. Comme tous les arbres, il a besoin d’éléments vitaux pour pouvoir évoluer. Mais une différence existe néanmoins : en effet, contrairement aux arbres qui poussent en pleine nature, la croissance du bonsaï se déroule dans un pot. Ainsi, il dispose donc d’un cadre de vie très limité, raison pour laquelle il nécessite une attention particulière. L’entretien du bonsaï est une tâche à la portée de tout le monde (pas besoin d’être un expert pour réaliser cela). En respectant quelques règles et astuces simples, il est possible d’obtenir de bons résultats.

 

L’apport de lumière (celle du soleil)

En plus d’apporter l’énergie nécessaire au développement et à la survie de l’arbre, la lumière du soleil est aussi nécessaire pour la photosynthèse. En fonction de la durée d’exposition au soleil, les entre-nœuds seront plus ou moins courts et les branches seront plus ou moins ramifiées. En définitive, plus l’arbre recevra de la lumière, mieux il se portera ; raison pour laquelle il est conseillé de le placer le plus près possible d’une fenêtre. Il ne faut pas oublier qu’en été, la chaleur est très intense et elle peut avoir des conséquences catastrophiques sur les feuilles (elles sont susceptibles de brûler) ; une toile d’ombrage devra donc être placée au-dessus de l’arbre.

L’arrosage

L’entretien du bonsaï passe par un bon apport en eau. Cet élément est non seulement indispensable pour la croissance de l’arbre, mais tout comme la lumière, il participe aussi à la photosynthèse. La transpiration de l’arbre peut provoquer une énorme consommation d’eau, donc il faut penser à en apporter continuellement. Il est conseillé d’arroser l’arbre chaque fois que le substrat commence à sécher. La procédure est simple : à l’aide d’un arrosoir, il suffit de verser de l’eau (en pluie fine) sur les feuilles. Il faut éviter de verser trop d’eau car si cette dernière stagne, les racines vont pourrir.

Le choix du substrat

Il s’agit du support de l’arbre et le développement des branches dépend de sa composition. Il est recommandé d’opter pour un substrat drainant fait à base de roches volcaniques, notamment grâce aux nombreux avantages qu’il offre : bonne rétention d’eau, division racinaire efficace, enracinement vigoureux et fort, pas de stagnation d’eau… Le sable fin, les terreaux et les tourbes sont à éviter car ils ne remplissent pas ces fonctions et provoquent un étouffement du système racinaire.

Les engrais

Il s’agit de fertilisants organiques et ils apportent des nutriments essentiels à l’arbre. Bien que les engrais classiques puissent faire l’affaire, il est toutefois recommandé d’opter pour des engrais organiques bio. Pour un bon entretien du bonsaï, il faut scrupuleusement respecter les dosages et l’engraissement doit être effectué de manière régulière. Le surdosage (qui provoque des brûlures au niveau des racines) et les engrais chimiques sont à éviter. Il ne faut jamais donner d’engrais à un arbre malade.