Comment bien choisir son engrais pour bonsaï ? - Entretien Bonsai Comment bien choisir son engrais pour bonsaï ? - Entretien Bonsai
Achat, conseils et livres sur les bonsaïs et leur entretien
Passer commande
(0 produits )
  • Votre panier est vide.

Comment bien choisir son engrais pour bonsaï ?

8 novembre 2016 / no comments, on Non classé

L’engrais.

Apporter de l’engrais à mon bonsaï

engrais bonsai

Le sujet des engrais est très complexe si nous l’abordons d’un point de vue technique. Heureusement, vous trouverez des engrais prêts à l’emploi sur Entretien-Bonsai.fr. Ils vous éviteront les fastidieux mélanges que nous laisserons aux ingénieurs chimistes. Nous sommes des jardiniers ! Aussi, en bons jardiniers, nous apporterons donc des éléments organiques et minéraux dans le sol à nos chers bonsaïs pour leur assurer longévité et beauté.

L’apport de fertilisation est impératif. Mais il faut savoir comment la plante se nourrit. La plante se nourrit d’éléments dégradés, et non pas de matières brutes comme des fumiers ou autres éléments issus de végétaux en décomposition. Les éléments dégradés indispensables à la plante sont les éléments dits plastiques, tels le carbone, l’oxygène, l’hydrogène, l’azote, le phosphore, le potassium, le souffre, le calcium et le magnésium. Ils assurent 99 % de la matière de la plante. Les éléments dits oligo-éléments ne représentent que 1% de la matière. Ce sont le fer, le zinc, le manganèse, le bore, le cuivre et le molybdène. Le choix de l’engrais avec des dosages différents implique la connaissance de quelques règles : l’azote favorise le développement du feuillage. Il est nuisible de prendre des engrais trop azotés. Le phosphore aide à la croissance des fleurs et des fruits. La potasse favorise la création du cambium (bois). Elle va de ce fait favoriser la génération de réserve à la base des bourgeons à fleurs et à fruits.

L’eau va puiser grâce à sa zone pilifère (poils absorbants situés au bout des racines les plus fines) l’ensemble de ces éléments pour les synthétiser. L’eau va alimenter l’usine chimique qu’est la feuille pour assurer la photosynthèse, action conjointe aux éléments gazeux de l’air.

Nous apporterons par logique de l’engrais au sol du bonsaï. L’apport foliaire est peu conseillé à l’exception d’une cure précise en cas de carence définie. Pour un arbre sain, et dans le cadre d’un entretien régulier, il est conseillé d’utiliser les engrais pré-preparés vendus en boutique.
Il existe des engrais insecticides, il pourrait être judicieux de les utiliser, comme pour éviter les insectes du sol, ou encore de prévenir une attaque parasitaire ou cryptogamique. Une réglementation très étroite limite leur utilisation aux professionnels. Leur utilisation complexe faisant appel à une parfaite connaissance des engrais et de méthodes de luttes, il n’est pas conseillé d’utiliser cet engrais en utilisation courante.

Pourquoi ? Les petits volumes de terre de nos bonsaïs sont très vite lessivés à cause de la fréquence élevée des arrosages. Les rempotages tous les deux ou trois ans ne suffisent pas à contrer d’éventuelles carences. La structure du sol bouge peu mais sa texture s’appauvrit. Il faut donc rééquilibrer le sol.

Solide ou liquide ? Les apports d’engrais solide permettent une diffusion des matières à chaque arrosage sans excès, donc sans risque de brûlures. Le sol sera engraissé en permanence. L’eau va véhiculer les matières organiques et minérales jusqu’à la feuille, afin d’assurer une photosynthèse correcte. Ce type d’apport assurera un équilibre parfait qui engendrera la croissance du végétal. Il peut être utilisé aussi dans le cadre de la préparation des substrats. Certains, utilisés en parcimonie, ne brûlent pas les racines, et favoriseront même la création de nouvelles racines.

Produits à acheter :
BIO GOLD, le plus ancien des engrais solides utilisé. Implique l’utilisation de panier en plastique à piquer dans le sol.
Granulés SUMO. Le plus efficace à utiliser pour les intérieurs et extérieurs. Économique.
Panier en plastique qui recouvre le BIO GOLD pour éviter la perte des boulettes avec l’arrosage ou pour qu’elles ne servent de déjeuner aux oiseaux.
Engrais liquide utilisé pour les bonsaïs d’intérieur généralement. Fréquence d’application régulière. Dosage facile.

Les apports d’engrais liquide ont le même rôle. Leur action est éphémère. De diffusion rapide dans le sol, leur lessivage dû aux arrosages fréquents limitera énormément leur action, d’où l’importance de les utiliser souvent. On utilise les engrais liquides pour favoriser une floraison, une fructification, la création de bois ou encore pour aider la reprise de végétation de l’arbre après un stress lié à une maladie ou une attaque parasitaire. Nota : il n’est pas recommandé d’apporter de l’engrais liquide après un rempotage pendant 4 à 5 semaines.

L’époque et la fréquence

Nous apporterons de l’engrais en période de croissance essentiellement. De mars à novembre, des apports solides tous les deux mois. Un apport ponctuel sous forme liquide une fois par mois en hiver et en été. Cette fréquence augmente au printemps et en automne à deux fois par mois. Une fréquence élevée, ou un surdosage provoquerait l’effet inverse de celui recherché par l’amateur. L’engrais, qu’il soit liquide ou solide doit toujours être apporté sur un sol humide.

En conclusion sur l’engrais :

Ne négligez pas l’apport d’engrais. Il est impératif.

Write a Reply or Comment: